Sud-Ouest : le retour des canards

Les premiers canetons arrivent dans les élevages du Sud-Ouest, le deuxième vide sanitaire pour éradiquer le virus de la grippe aviaire ayant pris fin. Un retour très attendu par les éleveurs de foie gras, mais qui s’annonce très long.

FRANCE 3

Pour Jean-Luc Broca, éleveur-gaveur de canards, c’est la fin de quatre longs mois d’attente avec le retour des canards dans une ferme touchée l’hiver dernier par la grippe aviaire. "Depuis février, l’exploitation était vide en canards, donc on était assez impatients de rentrer les canards et de retrouver un peu d’activité sur l’exploitation", explique l’éleveur. Dans le Sud-Ouest, les six semaines de vide sanitaire ont pris fin le lundi 29 mai. 2 000 éleveurs doivent se réapprovisionner de toute urgence en cannetons.

La longue attente des producteurs

C’est le travail de Christian Lalanne, accouveur près d’Angers (Maine-et-Loire). Ici, 100 000 canards sont nés ces dernières heures. "On va multiplier la charge de travail par deux, les volumes par deux également, à partir de cette semaine. Donc ça demande du sang-froid, de l’agilité et de la réactivité pour pouvoir servir au mieux nos clients, et notamment des producteurs qui attendent ça depuis plusieurs mois", affirme-t-il. Après deux épidémies de grippe aviaire en deux ans, tous les éleveurs ne pourront pas continuer. La profession a perdu cette année 250 millions d’euros.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des canards confinés dans une ferme de Bourriot-Bergonce (Landes), non loin d\'un foyer de grippe avaire, le 22 février 2017. 
Des canards confinés dans une ferme de Bourriot-Bergonce (Landes), non loin d'un foyer de grippe avaire, le 22 février 2017.  (GEORGES GOBET / AFP)