Sécheresse : tous les agriculteurs concernés ne seront pas indemnisés

La sécheresse de ces derniers mois a affecté les trois quarts des départements. Les dossiers d'indemnisation sont sur la table du ministère de l'Agriculture depuis lundi 12 novembre. Les règles pour bénéficier des aides sont très strictes.

France 3

Blé, maïs, fourrage... La sécheresse a ravagé pendant plusieurs mois les cultures françaises. Un manque d'eau qui devrait bientôt être reconnu comme calamité agricole dans certains départements. Dans le village d'Hotonnes (Ain), Florian Berne, éleveur et producteur laitier, a dû pallier la récolte de fourrage insuffisante à cause de la sécheresse en achetant de la paille. Un achat qui pèse sur les coûts. L'Ain fait partie des départements éligibles à la reconnaissance de calamité agricole. Cet agriculteur a donc bon espoir d'être indemnisé.

Mauvaise nouvelle pour la Vienne

Dans la Vienne, Pascal Brunet, éleveur à Verneuil-Moustiers, ne pourra pas déposer de dossiers d'indemnisation, car son département n'a pas été assez touché par la sécheresse. Pourtant, dès le mois d'octobre, le manque d'eau l'inquiétait. Et ses craintes sont confirmées. Son stock de fourrage est déjà entamé et il manquera. Selon lui, chaque cultivateur devrait pouvoir déposer un dossier même si la totalité du département n'a pas été affectée par la sécheresse.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un agriculteur dans un champ de blé, le 21 août 2018, à Bouloire (Sarthe).
Un agriculteur dans un champ de blé, le 21 août 2018, à Bouloire (Sarthe). (JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)