Sécheresse : l’industrie du miel en péril

Publié
Sécheresse : l’industrie du miel en péril
FRANCE 2
Article rédigé par
M.Arribe, C.Petraud, E.Sizarols, I.Bris, C.Calmels, O.Guerin - France 2
France Télévisions

Vendredi 29 juillet, la sécheresse touche toujours autant la France. Les hommes ne sont pas les seuls à en subir les conséquences puisque ces conditions climatiques arides empêchent les abeilles de trouver suffisamment de nectar pour produire leur miel. Une situation qui dure et pourrait se reproduire dans l’avenir.

Dans l’Hérault, le soleil continue de briller dans le ciel et la sécheresse s’intensifie. Les plantes sont asséchées et les apiculteurs s’inquiètent fortement pour les futures récoltes de miel. "Les plantes n’ont pas pu terminer leurs cycles donc pas de floraison. Pas de floraison, pas de nectar. Pas de nectar, pas de pollen également, baisse de population d’abeilles et mise en péril, on va dire, de la colonie", détaille Jeremy Edo, apiculteur.

Une situation qui perdure et s’intensifie

Ce n’est pas la première année où la sécheresse gêne la production de miel. Cela fait plusieurs saisons estivales que les producteurs se rendent compte que la végétation est de plus en plus asséchée. Les plantes souffrent d’un manque de floraison et les abeilles ne peuvent plus se nourrir. Ainsi, leur production est très faible et les récoltes en pâtissent. Les apiculteurs craignent de voir des fortes chaleurs faire fondre totalement la cire. En lieu et place d’une vingtaine de kilos récoltés par ruche, l’année 2022 devrait voir seulement 3 kilos produits par ruche.

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.