Sécheresse : les retenues d'eau sont controversées

Certains agriculteurs ont trouvé la solution face à la sécheresse : les retenues collinaires. Mais tout autour, c'est la nature qui se retrouve privée d'eau.

France 2

Les retenues d'eau sont une solution presque évidente pour permettre aux agriculteurs de faire face à la sécheresse. Elles sont pourtant très critiquées par les associations écologistes et chaque nouveau projet cristallise les tensions. Ces réserves sont-elles viables ? Ont-elles un impact sur l'environnement ? Grâce à sa retenue d'eau, un agriculteur vendéen ne souffre plus de la sécheresse.

L'eau puisée dans les nappes phréatiques

"La terre a été irriguée la semaine dernière. Les quelques pluies qui sont tombées ont permis de bien faire le plein", affirme Denis Coirier, agriculteur. L'eau qui irrigue son champ provient d'une retenue de 300 mètres cube. Le principe est simple : un réservoir d'eau puisé directement dans les nappes phréatiques en hiver et stocké pour permettre d'irriguer en été. Une réserve indispensable pour la centaine d'agriculteurs qui en bénéficient aux alentours. Mais qui irritent les défenseurs de la nature.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un champ de maïs victime de la sécheresse, à Tournon-Saint-Pierre (Indre-et-Loire), le 23 septembre 2019. 
Un champ de maïs victime de la sécheresse, à Tournon-Saint-Pierre (Indre-et-Loire), le 23 septembre 2019.  (GUILLAUME SOUVANT / AFP)