Sécheresse : les aides européennes versées aux agriculteurs, mais pas de prime exceptionnelle

Les aides européennes de la politique agricole commune (PAC) ont été versées aux agriculteurs. Une bouffée d'oxygène à court terme après la sècheresse estivale, mais il n'y aura pas de compensation.

France 2

C'est une bouffée d'oxygène pour les agriculteurs victimes de la sècheresse de l'été 2019. Ils ont reçu, depuis mercredi 16 octobre, des avances sur les aides européennes liées à la politique agricole commune (PAC). Mais au lieu de toucher 50% des aides en octobre, comme d'habitude, il ont reçu 70% de la somme pour faire face aux conséquences de la sécheresse. Patrick Villard, éleveur dans le Rhône, a été obligé d'entamer son fourrage prévu pour l'hiver pour nourrir ses vaches, creusant ainsi ses comptes avec une perte de 10 000 euros.

Pas d'aides supplémentaires

"Je vais toucher environ 7 500 euros, donc ça compensera une petite partie. Heureusement qu'il y a un peu les aides de la PAC, sinon on mettrait la clé sous la porte", explique-t-il. Mais si l'avance est bienvenue, il n'y a pour l'instant pas d'aides supplémentaires pour compenser la sècheresse. Les semaines à venir s'annoncent donc compliquées pour de nombreux éleveurs.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un agriculteur épand un produit phytosanitaire dans son champ, en mai 2019, à Sainte-Mère (Gers). 
Un agriculteur épand un produit phytosanitaire dans son champ, en mai 2019, à Sainte-Mère (Gers).  (SEBASTIEN LAPEYRERE / HANS LUCAS / AFP)