Sécheresse : des agriculteurs face aux restrictions d'eau

Des mesures de restriction d'eau sont prises dans 22 départements. Dans le Lot, les agriculteurs sont en première ligne.

France 2

À Payrac (Lot) Francis Denardi est exploitant agricole et l'été il irrigue ses parcelles de maïs et de soja grâce à un ruisseau. Mais depuis samedi 29 juin, il a interdiction de pomper de l'eau dedans. Ces restrictions, des mesures de prévention prises par la préfecture, passent mal. D'autant plus que depuis plusieurs années, leur entrée en vigueur se fait de plus en plus tôt : fin juin au lieu de mi-juillet en 2018.

17 cours d'eau concernés

Thierry Noireau, un autre exploitant du Lot peut encore arroser son maïs, mais seulement la nuit. Avec quatre autres exploitants, il avait le projet d'une retenue d'eau. Un réservoir de 70 000 m3, mais il a dû y renoncer à cause des coûts de réalisation. Dans le Lot, 17 cours d'eau sont concernés et peut-être davantage dans les prochaines semaines, car pour l'instant, la pluie n'est toujours pas annoncée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un agriculteur dans son champs de pommes de terre à Avesnes-le-Sec, dans le nord de la France, le 23 avril 2019.
Un agriculteur dans son champs de pommes de terre à Avesnes-le-Sec, dans le nord de la France, le 23 avril 2019. (FRANCOIS LO PRESTI / AFP)