Sécheresse : comment se passer d'eau dans les cultures et jardins ?

Publié
Sécheresse : comment se passer d'eau dans les cultures et jardins ?
France 3
Article rédigé par
A. Combes, Y. Lecuyer, France 3 Régions - France 3
France Télévisions

Alors que la sécheresse sévit dans de nombreuses régions, jardiniers comme agriculteurs doivent s'adapter. Certains ont trouvé la parade pour économiser l'eau : ils ressortent d'anciennes recettes comme le paillage, une technique qui permet de garder l'humidité du sol.  

Comment faire entretenir ses fleurs et faire pousser ses salades en pleine sécheresse ? Pascal Aspe, docteur en écologie forestière et jardinier du centre écologique Terre Vivante à Mens (Isère), applique la recette de ses grands-parents. "L'idée c'est de mettre ses restes de paille, de feuilles mortes sur le sol, pour faire comme un matelas isolant qui va permettre de garder l'eau dans le sol, et du coup de moins arroser", explique-t-il. Dans ce sol humide, les champignons et bactéries nourrissantes se multiplient.    

Des techniques manuelles   

À Flassans-sur-Issole, dans le Var, Fouad Essoualeh, viticulteur au domaine de la Commanderie de Peyrassol, utilise, lui aussi, la technique du paillage. Durant l'hiver, il n'est tombé de 140 mm d'eau, soit deux fois moins que d'habitude. Il a planté de l'herbe entre ses pieds de vigne. "On peut gagner facilement entre 10 et 15 degrés de température", assure-t-il. De jeunes maraîchers installés à Montbéliard (Doubs) se contentent de l'eau tombée du ciel pour faire pousser fraises et pommes de terre. "On va poser nos pommes de terre au sol directement, sur l'herbe tondue, sans travailler le sol, et on va venir mettre une couche de paille de 30 cm à peu près", détaille Nicolas Tognacci. 

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.