Santé : le bio réduirait le risque de cancer

Une étude inédite révèle que le bio réduirait le risque de cancer. Le point avec le journaliste Jean-Christophe Batteria sur le plateau de France 3.

Voir la vidéo

Manger bio réduit les risques de maladie ou de cancer. C'est ce que révèle une étude scientifique qui chiffre ce bénéfice pour la première fois. Le journaliste Jean-Christophe Batteria apporte des précisions sur le plateau de France 3. "Les fidèles du bio, ceux qui mangent plus de 1 aliment sur 2 d'origine bio, réduisent leur risque de cancer de 25%. Et c'est même -34% quand il s'agit de cancer du sein chez les femmes ménopausées. Pour le lymphome, c'est encore plus spectaculaire : -76%", détaille le journaliste.

"Manger bio est favorable, mais pas suffisant"

Les chercheurs évoquent un "lien probable". "44% des produits conventionnels contiennent des traces de pesticide. Pour les aliments bio, c'est 6,5%". Cette étude a été menée sur sept ans, de 2009 à 2016. "Elle a concerné 70 000 personnes volontaires. [Les chercheurs] ont tout noté parmi 16 produits. Ça va des viandes et poissons jusqu'aux fruits et légumes en passant par les produits laitiers. Même le thé et le café ont été notés.[...] Cette étude montre que durant ces 7 années, il y a eu 1 340 cas de cancers diagnostiqués et les adeptes du bio ont été les plus épargnés", explique Jean-Christophe Batteria. Néanmoins, "l'étude n'est pas assez longue", souligne le journaliste avant d'ajouter : "Sans doute que manger bio est favorable, mais pas suffisant".

Le JT
Les autres sujets du JT
Une femme passe une mammographie. (Illustration). 
Une femme passe une mammographie. (Illustration).  (ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP)