Retraites : les pensions agricoles

Une profession attend beaucoup de la réforme des retraites : les agriculteurs. Leur pension moyenne est de 874 €, c'est nettement moins que la retraite moyenne en France.

Voir la vidéo
France 3

Cela fait 12 ans, depuis qu'ils ont pris leur retraite, que Monique et Guy Berthelot n'avaient pas remis les pieds dans leurs champs, à Lorrez-le-Bocage-Préaux (Seine-et-Marne). Ils cultivaient au total 120 hectares de betteraves et de céréales. Ces moissons, c'était aussi deux semaines de travail en famille, immortalisées année après année sur des photos. De cette vie de labeur, il ne reste rien ou presque : ils ont pu s'acheter une petite maison, car à l'époque, la ferme et les terres n'étaient pas à eux ; ils ont tout rendu au moment de la retraite. Une retraite méritée, mais pas mirobolante. 950 euros pour Guy, 467 pour Monique, 1 400 € à deux.

Chaque dépense est soupesée

Leur retraite n'est pas calculée sur leurs 25 meilleures années, mais sur toute une vie aux revenus très fluctuants. Alors chaque dépense est soupesée. Au rayon viande par exemple, Monique prend presque toujours de la dinde. C'est moins cher. À moins qu'il n'y ait des promotions. Pour faire des économies, Guy s'occupe au quotidien de leur petit potager de 200 mètres carrés à peine. Il est loin le temps des moissonneuses et des hectares à perte de vue. "On fait peut-être une économie de 300 euros facilement, voire plus que ça dans l'année", estime Guy. Son petit-fils sera chaudronnier : lui et sa femme n'ont rien fait pour le retenir dans le métier d'agriculteur.

Le JT
Les autres sujets du JT
La plateforme de participation en ligne invite les Français à réfléchir aux scénarios possibles pour mettre en œuvre la réforme des retraites (illustration).
La plateforme de participation en ligne invite les Français à réfléchir aux scénarios possibles pour mettre en œuvre la réforme des retraites (illustration). (JOEL SAGET / AFP)