Réchauffement climatique : des expérimentations pour conserver le goût du vin

Les changements climatiques ont un impact sur l'environnement et le raisin n'est pas épargné. Le réchauffement climatique pourrait modifier les vins. C'est pour cela qu'une parcelle est devenue un terrain d'expérimentation afin de créer le vin du futur, s'adaptant aux conditions.

France 2

Dans le Bordelais, se trouve la plus grande parcelle expérimentale d'Europe concernant l'expérimentation de la conservation du vin avec les changements climatiques. Les chercheurs de l'Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (INRAE) mènent cette expérience depuis près de 10 ans. Des prélèvements sont effectués sur des cépages, parfois prometteurs, comme l'arinarnoa, "qui arrive à maturité tard dans la saison. C'est ce qui est recherché pour contrer les effets du changement climatique", explique Agnès Destrac, chercheuse à l'INRAE.

Un Bordeaux dénaturé dans 20 ans ?

Avec les changements de température, la qualité du raisin pourrait changer le goût et la teneur en alcool des vins. On pourrait alors se retrouver avec des vins dénaturés de leur goût initial, comme le Bordeaux. "Si on continue ce réchauffement climatique, nous allons avoir des vins qui n'ont plus du tout la typicité Bordeaux-Bordeaux Supérieur", explique Stéphane Gabard, président de l'AOC Bordeaux-Bordeaux Supérieur.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les changements climatiques ont un impact sur l\'environnement et le raisin n\'est pas épargné. Le réchauffement climatique pourrait modifier les vins.
Les changements climatiques ont un impact sur l'environnement et le raisin n'est pas épargné. Le réchauffement climatique pourrait modifier les vins. (CAPTURE ECRAN FRANCE 2)