Cet article date de plus d'un an.

Pyrénées-Orientales : les agriculteurs du Roussillon sont les champions du bio

Publié Mis à jour
Pyrénées-Orientales : les agriculteurs du Roussillon sont les champions du bio
FRANCE 2
Article rédigé par
V.Gaglione, E.Sizarols, T.Toujas, Drone Familia - France 2
France Télévisions

Dans les Pyrénées-Orientales, les agriculteurs se convertissent de plus en plus au bio. Plus d'un tiers des parcelles sont cultivées selon l'agriculture biologique. Comment expliquer un tel engouement ? 

Dans le Roussillon, les fruits et légumes font le plein de soleil. Charles Payre, agriculteur à Saint-Nazaire (Pyrénées-Orientales) s'est converti au bio il y a 50 ans. Avant cette transition, il utilisait largement des produits chimiques. "Les premiers pesticides, on était ravis, c'était l'avenir, et puis au bout de 5/6 ans, mon épouse a commencé à se dire que traiter comme ça, torse nu, sans faire attention alors qu'il y a des têtes de mort partout...", témoigne-t-il. 

Un climat favorable et une filière organisée

Denis Pla, un maraîcher de Saint-Hippolyte, est passé au bio pour des raisons économiques alors que sa monoculture de salade ne fonctionnait plus. Désormais, son exploitation s'est diversifiée, les cultures sont en rotation, et il vend en circuit court. Il a redressé sa trésorerie grâce aux 20% d'augmentation des prix de vente en bio. Il est convaincu d'avoir fait le bon choix pour la nature. Le climat est favorable dans la région : le vent et soleil réduisent le nombre de maladies sur les exploitations. Mais la filière est également bien organisée : en cas d'attaque de pucerons ou de prolifération de champignons, une association vient au secours des agriculteurs, qui ont appris aussi à anticiper les difficultés.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.