Pesticides : le métam-sodium pointé du doigt

Un nouveau produit est au banc des accusés : le métam-sodium. Ce pesticide a intoxiqué 70 personnes dans le Maine-et-Loire, essentiellement des ouvriers agricoles.

France 3
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

En trois semaines, 70 personnes ont été intoxiquées au métam-sodium dans le département du Maine-et-Loire. Il y une dizaine de jours, alors qu'il sort de sa maison, un médecin sent une odeur étrange venue d'un champ voisin. Après le passage de tracteurs, plusieurs habitants sont pris de nausées ou de migraines. "Vous ne pouvez pas vous empêcher de faire un rapprochement, surtout s’il y a d'autres personnes atteintes", confie le médecin. "Un sentiment de tête boursouflée" et des "picotements", pour Stéphane Brecheteau, pépiniériste.

12 pays d'Europe interdisent le métam-sodium

Est pointé du doigt, un fongicide utilisé par les producteurs de mâches : le métam-sodium. Un produit phytosanitaire très efficace, mais aux nombreux effets indésirables que les agriculteurs doivent utiliser en suivant des règles drastiques. Une enquête est en cours et la préfecture du Maine-et-Loire a suspendu le métam-sodium jusqu'au 26 octobre. En Europe, 12 pays l'interdisent déjà.

Le JT
Les autres sujets du JT

Franceinfo est partenaire de la consultation "Agissons ensemble pour l'environnement" avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.

Le métam-sodium est notamment utilisé dans les champs de mâche.
Le métam-sodium est notamment utilisé dans les champs de mâche. (CHRISTIAN WATIER / MAXPPP)