Patrimoine : la transhumance des bêtes attire le public

Publié Mis à jour
Patrimoine : la transhumance des bêtes attire le public
Article rédigé par
O. Boussadoun, D. Mouaki, A. Taba - France 3
France Télévisions

Dans un petit village des Alpes-Maritimes, le spectacle de la transhumance attire les touristes. En famille, ils sont ravis de découvrir cette tradition. 

À Roubion (Alpes-Maritimes), les curieux attendent avec impatience la transhumance. Lorsque les 1 600 moutons, chèvres et agneaux apparaissent, le public est ravi. Les bêtes reviennent de cinq mois de pâturages dans le Mercantour et doivent parcourir une centaine de kilomètres durant la transhumance. "Ce n'est pas un événement, c'est la routine, c'est ce qu'on fait tous les ans", témoigne Jacques Donadey, berger. 

Une vitrine pour la commune 

Les enfants profitent de cette occasion pour découvrir les animaux de la ferme. La fête de la transhumance est aussi une belle vitrine pour la commune d'une centaine d'habitants. "C'est important à l'instant présent, parce que ça a permis d'irriguer tous les commerces du village (…) c'est important aussi pour le coup d'éclairage, pour la publicité que ça peut faire", assure Philip Bruno, maire de Roubion. La 19e édition de la fête de la transhumance a plu aux touristes. "On reviendra l'année prochaine", assure une femme. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.