Orages en Gironde : un vigneron constate de terribles dégâts

La nuit de mardi à mercredi 19 juin a été particulièrement difficile dans l'ouest de la France avec d'importantes chutes de grêles. France 3 s'est rendue chez un vigneron à Saint-Loubès (Gironde).

FRANCE 3

Un intense orage de grêle s'est abattu juste avant minuit, mardi 18 juin, sur des vignes à Saint-Loubès, en Gironde. Gérard Laurent vient constater les terribles dégâts sur son exploitation. De nombreuses feuilles hachées et des grains de raisin à terre quand ils ne sont pas éclatés par des grêlons de 1 à 2 centimètres de diamètre. "À première vue, on a perdu à peu près 50% des graines", explique le vigneron du Château L'Escart.

"Un coup de massue"

C'est une nouvelle épreuve pour ce vigneron qui en 25 ans n'a pas connu autant d'événements climatiques. D'habitude, il produit plus de 150 000 bouteilles, cette année, sa récolte est bien compromise. "C'est le coup de massue sur ce qui était bien reparti et qui nous donnait un beau potentiel de récolte (...) Je suis un peu abasourdi, effondré (...) À minuit, vu l'intensité de l'orage, je craignais le pire pour ce matin et le pire est bien là", regrette le producteur. Avec son savoir-faire de biodynamie, Gérard Laurent va essayer de cicatriser sa vigne, avec une teinture d'arnica et une décoction de plantes, mais ça ne ramènera pas le feuillage haché important pour la photosynthèse et les grains disparus.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vignoble de Macau en Gironde, le 26 mai 2018.
Vignoble de Macau en Gironde, le 26 mai 2018. (GEORGES GOBET / AFP)