Lot-et-Garonne : à la découverte des vignobles du futur pour lutter contre le réchauffement climatique

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Lot-et-Garonne : à la découverte des vignobles du futur pour lutter contre le réchauffement climatique
FRANCE 2
Article rédigé par
M.Lassaga, F.Guinle, F.Reboul, Images drones : L'Atelier Duho - France 2
France Télévisions

Un vignoble expérimental de Buzet situé au cœur du Lot-et-Garonne teste des solutions pour s'adapter au réchauffement climatique et pour mieux lutter contre les maladies qui s'attaquent à la vigne.

Entre Bordeaux (Gironde) et Agen (Lot-et-Garonne), au cœur de l'appellation Buzet, c'est un vignoble nouvelle génération, peut-être l'avenir des vignerons de la région, qui est bien gardé derrière des grilles. Une dizaine de capteurs équipés de sondes sont répartis dans le vignoble de 17 hectares. Ils vont permettre de savoir comment la vigne réagit au manque d'eau et à un air plus chaud, sans traitement chimique ou bio. Pourra-t-elle se débrouiller seule ? Sera-t-elle encore productive face au changement climatique ?

Le cabernet-sauvignon et le merlot résistent

La première arme dans cette lutte : les arbres. Notamment des érables champêtres pour aider la vigne dans sa croissance. Les racines de l'arbre, plus profondes, vont aider les vignes à puiser encore plus loin sa ressource vitale, l'eau. Les arbres doivent aussi servir de parasol, car pas très forte chaleur, les feuilles de vigne grillent littéralement. Cette zone humide, plantée d'arbres et d'arbustes a également été créée. Dans les vignes de l'appellation, pour l'instant, le cabernet-sauvignon et le merlot résistent, mais des viticulteurs savent que la course contre la montre est engagée.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.