Loi alimentation : des super promotions toujours en rayon ?

Selon le Sénat, la loi alimentation, entrée en vigueur il y a un an, n'a pas permis d'améliorer le revenu des agriculteurs ou de limiter les promotions. Dans les rayons, les enseignes ont trouvé des astuces pour contourner la loi.

France 3

C'était l'une des promesses de la loi alimentation adoptée l'an dernier. Mettre fin à la guerre des promotions, avec une règle phare : plus question de dépasser 34% de réduction sur les produits alimentaires. Il n'est donc théoriquement plus possible d'offrir un produit pour un seul produit acheté. Et pourtant, dans certains rayons, il est encore possible de trouver la mention proscrite : un produit offert et un produit acheté, mais sur deux produits différents.

"Les enseignes sont devenues dépendantes des promotions"

Ces nouvelles offres sont une manière de contourner la loi, selon un rapport du Sénat, qui liste d'autres pratiques douteuses des enseignes, comme rembourser le deuxième produit sur des cartes fidélités. "Le consommateur est tellement friand de promotions que les enseignes sont devenues dépendantes des promotions. C'est difficile de se sevrer du jour au lendemain", explique Olivier Dauvers, spécialiste de la grande distribution. La fédération de la grande distribution, contactée par France 3, affirme que les pratiques respectent strictement le texte de loi adopté l'année dernière.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des boissons fraîches dans un supermarché de Lens (Pas-de-Calais), le 1er février 2019.
Des boissons fraîches dans un supermarché de Lens (Pas-de-Calais), le 1er février 2019. (DENIS CHARLET / AFP)