Lait bio : une filière plébiscitée par les consommateurs et adoptée par les exploitants

En trois ans, le nombre de producteurs de lait bio a grimpé de 61%. La profession échappe ainsi aux conséquences de la crise et les consommateurs en redemandent.

FRANCE 2

Dans les rayons, les références se multiplient. En 2018, une bouteille de lait sur dix achetée était bio. En trois ans, les ventes de ces produits ont progressé de 19%, au détriment du lait non bio qui accuse une baisse de 11%. Avec un prix d'achat plus stable et 25% supérieurs à celui du lait traditionnel, le lait bio a convaincu de nombreux agriculteurs. La France compte aujourd'hui 3 500 producteurs, 61% de plus qu'il y a trois ans.

"Je ne cherche plus forcément à faire 30 litres par vache"

Une conversion que ne regrette pas Mickaël Moreau, exploitant dans la Vienne. Ses 64 vaches produisent 350 000 litres chaque année et le passage au bio lui a surtout permis de travailler sans se mettre la pression sur les rendements. "Aujourd'hui je ne cherche plus forcément à faire 30 litres par vache, les vaches vont brouter de l'herbe au champ, au niveau de la santé elles sont déjà beaucoup mieux", explique l'éleveur. En France, la production de lait bio a plus que triplé en dix ans, elle devrait dépasser le milliard de litres annuel en 2020. 

En trois ans, le nombre de producteurs de lait bio a grimpé de 61%. La profession échappe ainsi aux conséquences de la crise et les consommateurs en redemandent.
En trois ans, le nombre de producteurs de lait bio a grimpé de 61%. La profession échappe ainsi aux conséquences de la crise et les consommateurs en redemandent. (CAPTURE ECRAN FRANCE 2)