Cet article date de plus d'un an.

La Réunion : les mangues attaquées par les insectes

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
La Réunion : les mangues attaquées par les insectes
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

La mouche orientale prolifère à grande vitesse sur l'île, au point de provoquer une perte de 50% sur les récoltes de mangues.

C'est un fruit frais, coloré, mais aujourd'hui menacé. La mangue est attaquée par un insecte particulièrement vorace à La Réunion (DOM), appelé communément mouche orientale des fruits. Une mouche asiatique qui a colonisé en quelques mois tout le territoire réunionnais. Malgré un cycle de vie très court, les femelles sont très fécondes et pondent des œufs directement à l'intérieur du fruit.

2,5 millions d'euros de pertes

Les larves se nourrissent ensuite de la pulpe et détruisent les récoltes. "On est passé de 2% de perte à plus de 50%", se désole Julius Metanire, vice-président de la chambre d'agriculture de La Réunion. Les pertes sont annoncées autour de 2,5 millions d'euros pour la filière fruits, et quelque 5 millions pour les légumes. Les autorités en appellent à l'action de tous afin d'endiguer la prolifération de l'insecte, à commencer par l'installation de pièges sur les arbres.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.