Cet article date de plus de quatre ans.

Taittinger traverse la Manche pour se lancer dans l’aventure du "sparkling wine" : "Regardez comme c’est joli !"

L’ancestrale maison de champagne rémoise est venue s’installer dans la région du Kent, au sud-est de Londres, tout près de Canterbury, pour planter ses vignes et produire un vin mousseux de qualité. Franceinfo s’y est rendu.

Article rédigé par
Edité par Cécile Mimaut - Marina Daras - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Image d'illustration. (FRANCOIS NASCIMBENI / AFP)

La maison de champagne Taittinger se lance dans le "sparkling wine", le vin pétillant anglais. L’ancestrale maison rémoise est venue s’installer dans la région du Kent, au sud-est de Londres, tout près de Canterbury. Franceinfo s’y est rendu.

Le reportage, dans le Kent, de Marina Daras
écouter

Domaine Evremond, dans le Kent. "Regardez comme c’est joli ! Ici on mettra notre vinerie, un peu dans les hauteurs. Là on construira un bel ensemble où on pourra mettre notre cuverie, et un petit accueil pour les visiteurs et pour recevoir nos clients"… Pierre Emmanuel Taittinger nous fait faire le tour du propriétaire. Ce qui l’a poussé a traversé la Manche pour se lancer dans l’aventure du "sparkling wine" (vin pétillant), c’est d’abord une histoire d’amitié. Avec son partenaire commercial Patrick McGrath, ils ont su dénicher le terrain adéquat pour donner vie au domaine Evremond, une exploitation vinicole "made in England", dans le même style que celles construites en Californie.

Un sol adapté au chadonnay et au pinot noir  

Soixante-dix hectares de terres agricoles anglaises ont été testés et aménagés. "On a planté les 20 premiers hectares maintenant et en tout on va arriver à un total de 35 hectares. Sur l’ensemble de ces terres, toutes ne sont pas d’égale valeur sur le plan de la quantité de craie qu’il y a à l’intérieur et de l’exposition. On a donc choisi les terres les mieux exposées pour planter, avec les sols qui correspondaient le mieux à ce que l’on voulait faire, des sols crayeux en grande partie", nous explique le président de la célèbre maison de champagne française. "On a fait 50 trous, repartis un peu partout pour voir ce qu’il se passait dans le sous-sol", ajoute Vincent Collard, directeur des vignobles Taittinger. Les parcelles où le calcaire était proche de la surface ont donc notamment été réservées au chardonnay et celles où la terre arable était plus profonde, au pinot noir.

Les premières cuvées attendues pour 2014 ou 2015

Les premières vignes ont été plantées début mai mais il faudra attendre sept à huit ans pour pouvoir déguster les premières bouteilles. Le but n’est pas de copier les vins français mais de faire du vin qui respecte entièrement l’identité du terroir britannique, assure Pierre Emmanuel Taittinger. Pour cela, il pourra compter sur l’expérience de Patrick McGrath, diplômé de l’Institut des masters of wines de Londres. La première cuvée du domaine d’Evremond devrait représenter 300 000 bouteilles qui seront commercialisées au Royaume-Uni. De quoi ravir les Britanniques, grands consommateurs de vins pétillants.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Agriculture

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.