La France n'a officiellement plus de grippe aviaire, annonce le ministère de l'Agriculture

L'épizootie avait débuté en novembre 2020 dans le pays "à l'occasion de migrations d'oiseaux sauvages".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Un élevage de canards destiné à l'abattge en raison de la grippe aviaire à Toulouse (Haute-Garonne), le 13 janvier 2021.  (ALAIN PITTON / NURPHOTO / AFP)

Elle a entraîné l'abattage de 3,5 millions de volailles depuis novembre. La France est officiellement affranchie de la grippe aviaire, principalement dans le Sud-Ouest, a annoncé vendredi 3 septembre le ministère de l'Agriculture. Conformément aux normes internationales de l'Organisation mondiale de la santé animale, le pays est "de nouveau indemne d'influenza aviaire hautement pathogène", a-t-il précisé dans un communiqué.

Le recouvrement de ce statut met fin à l'épizootie qui avait débuté en novembre 2020 en France "à l'occasion de migrations d'oiseaux sauvages", selon le ministère. Le risque était déjà considéré comme négligeable sur tout le territoire depuis fin mai.

Une reprise des exportations du marché

Quelque 492 foyers de grippe aviaire "hautement pathogène H5N8" avaient été recensés dans les élevages de volailles de 15 départements, les Landes, le Gers et les Pyrénées-Atlantique concentrant à eux seuls 95% de ces foyers.

Cette reconnaissance officielle va notamment permettre la reprise des exportations du marché. Le ministère salue la "mobilisation et l'engagement de l'ensemble des acteurs de la filière". mais appelle toutefois à une vigilance dans les mois et semaines à venir et souligne la détection en Belgique d'un cas.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Agriculture

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.