Hérault : les arboriculteurs en colère contre la suppression d’allègements de charges

L'État a annoncé supprimer les allègements de charges sur les contrats précaires, ce qui plomberait la rentabilité des exploitations.  

FRANCE 3

L'action est spectaculaire, et elle sert aussi de coup de comm' à des arboriculteurs en colère. Samedi 22 septembre, ils ont volontairement abattu deux hectares de pommiers afin de protester contre lé décision du gouvernement de supprimer les allégements de charges pour l'emploi de travailleurs occasionnels au chômage. "Il faut qu'on arrive à cette extrémité-là, pour que les politiques voient que quand ils prennent ce type de décisions, il y a des conséquences directes sur nos vies", explique Robert Cecchetti, producteur de pommes à Mudaison (Hérault).  

"3 000 euros de charges supplémentaires à l'hectare"  

La suppression des allégements de charges mettrait en péril la rentabilité de leurs exploitations. "Ça représenterait 3 000 euros de charges supplémentaires à l'hectare", illustre Salvatore Zoroddu, arboriculteur à Joncquières-Saint-Vincent (Gard). Les producteurs insistent sur la nécessité de cette mesure qui permet de résister face aux pays à la main-d'oeuvre moins chère.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des arboriculteurs détruisent une partie de leur exploitation afin de protester contre une mesure gouvernementale
Des arboriculteurs détruisent une partie de leur exploitation afin de protester contre une mesure gouvernementale (CAPTURE D'ÉCRAN FRANCE 3)