Haute-Savoie : transhumance vers les alpages

Début juin, la montée en alpage marque le début de la saison estivale pour les vaches en Haute-Savoie. Elles vont pouvoir profiter de l'herbe fraîche des pâturages de montagne.

Voir la vidéo
France 2

À La Clusaz (Haute-Savoie), les vaches ont pris leurs quartiers d'été. Des laitières de race abondance retrouvent l'herbe fraîche des pâturages de montagne en ce début du mois de juin. Elles sont parées des traditionnelles cloches. "La montée en alpage, c'est un moment fort dans la vie d'un exploitant de montagne. C'est le début de l'été, la fin de l'hiver. Les vaches ont passé une bonne partie de l'hiver à l'étable", explique Michaël Donzel, agriculteur.

Donner du goût au reblochon

L'ascension dure 2h30, rythmée par le tintement des cloches qui font écho dans toute la vallée. L'évènement attire les randonneurs et les touristes qui marchent dans le sillage du troupeau. Une parade qui débute dans les rues de La Clusaz avant les prairies d'alpage. En altitude, les vaches vont profiter d'une herbe grasse et abondante, après avoir été nourries au foin tout l'hiver. Cette alimentation plus riche offre un lait de meilleure qualité et un fromage au goût plus fruité. Les éleveurs s'apprêtent à vivre cinq mois au sommet. En Haute-Savoie, une centaine de producteurs de reblochon fermier pratiquent la montée en alpage.

Le JT
Les autres sujets du JT
Haute-Savoie, vache de race abondance en transhumance, juin 2018.
Haute-Savoie, vache de race abondance en transhumance, juin 2018. (FRANCE 2)