Haute-Loire : un couple de randonneurs gravement attaqué par un essaim d'abeilles

Mardi 2 juillet, un couple de randonneurs a été attaqué par un essaim d'abeilles en Haute-Loire. Ils ont été piqués plus de 200 fois chacun et ont été hospitalisés. Mercredi midi, l'homme est toujours dans un état très préoccupant.

FRANCE 2

Mardi 2 juillet, un couple se promenait sur un chemin de randonnée, en Haute-Loire, quand ils ont été attaqués par un essaim d'abeilles. Ils sont passés à côté de plusieurs ruches alors qu'un apiculteur était en train d'y récolter du miel. Les abeilles se sont alors précipitées sur le couple, qui s'est fait piquer plus de 200 fois.

Une intervention délicate et dangereuse

Les pompiers ont été appelés rapidement. "On a vu deux corps au sol, totalement recouverts par les abeilles, ce qui a provoqué une intervention très délicate, très dangereuse, voire impossible à ce moment-là pour les sapeurs-pompiers", explique Stéphane Pons, capitaine des sapeurs-pompiers de Haute-Loire. Les deux victimes ont été placées in extremis dans le camion de pompiers qu'il a fallu également enfumer pour extraire les milliers d'abeilles qui s'y étaient engouffrées. Selon l'apiculteur, propriétaire des ruches, la météo aurait pu rendre les abeilles plus agressives. Mercredi midi, le randonneur est toujours hospitalisé dans un état grave.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des abeilles dans une ruche, à Auriac-du-Périgord en Dordogne, le 6 janvier 2017.
Des abeilles dans une ruche, à Auriac-du-Périgord en Dordogne, le 6 janvier 2017. (JEAN DANIEL SUDRES / AURIMAGES / AFP)