Cet article date de plus d'un an.

Guerre en Ukraine : le prix du blé a explosé depuis le début du conflit armé

Publié Mis à jour
Guerre en Ukraine : le prix du blé a explosé depuis le début du conflit armé
Guerre en Ukraine : le prix du blé a explosé depuis le début du conflit armé Guerre en Ukraine : le prix du blé a explosé depuis le début du conflit armé (FRANCEINFO)
Article rédigé par franceinfo - A-C. Le Sann
France Télévisions

La tonne de blé a dépassé 450 euros. La Russie et l’Ukraine assurent à elles seules 30% des exportations mondiales.

Le blé va-t-il devenir le nouvel or jaune ? Car la Russie est le premier pays exportateur de blé, et l’Ukraine le cinquième. À eux seuls, ils exportent 30% du blé mondial. Aujourd’hui, 13 millions de tonnes de blé ukrainiens et russes sont bloqués dans les ports, ou devenus invendables à cause des sanctions qui pèsent sur Moscou. 

Le cours du blé s’enflamme

Résultat ? Le cours du blé s’enflamme. Il a même franchi la barre des 400 euros la tonne, un tarif qui a doublé en un an. Devenu hors de prix, l’Egypte a annulé sa dernière commande. La Turquie, elle, est dépendante à quasiment 100% de la Russie et de l’Ukraine dans les approvisionnements. Mais pour le moment, pas question de parler de pénuries. "À court terme, il y a de la marchandise qui est mobilisable au prix d’une très forte hausse des prix qui pose d’ores et déjà des prix records", selon un expert. En Inde, une récolte très importante s’amorce. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.