Grandes surfaces : le coup de gueule d’une éleveuse contre le prix cassé d'une côte de bœuf

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Grandes surfaces : le coup de gueule d’une éleveuse contre le prix cassé de la côte de boeuf
France 3
Article rédigé par
A.Girault-Carlier, G. de Florival, D.Bonnet, J.Cordier - France 3
France Télévisions

Carrefour a proposé la semaine dernière une côte de bœuf à 9,50 euros le kilo, rapporte France 3, mardi 2 mars. Une offre promotionnelle qui n’a pas plu à une éleveuse, qui estime qu’un tel prix ne peut pas rémunérer justement les éleveurs bovins. 

Anne-Cécile Suzanne est une éleveuse en colère depuis qu’elle a trouvé une publicité de l’enseigne Carrefour pour une côte de bœuf vendue à un peu plus de 9 euros le kilo. Pour être rémunéré correctement, un éleveur bovin doit vendre sa viande entre 16 et 17 euros le kilo en moyenne, selon elle. Pour exprimer sa colère, elle a lancé un appel sur les réseaux sociaux, repris par de nombreux agriculteurs. Cette offre exceptionnelle a sûrement attiré de nombreux consommateurs. Car habituellement, sur le site de l'enseigne, une telle pièce est trois fois plus chère (34,50 euros le kilo). 

Une confusion sur le juste prix

Selon Carrefour, il s’agissait d’une opération de déstockage d’un stock de viande normalement destiné aux restaurateurs. Mais selon Olivier Dauvers, expert de la grande distribution, ce genre de message crée la confusion dans l’esprit des consommateurs sur le juste prix : "Quand le client achète une côte de bœuf à 9 euros aujourd’hui, ça sera plus difficile de lui faire acheter une côte de bœuf à 20 euros dans trois semaines".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.