Glyphosate : comment s'en passer ?

Certains agriculteurs français décident de ne pas utiliser le glyphosate, désherbant potentiellement cancérigène, et se tournent vers des méthodes alternatives.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Comment se passer du glyphosate ? Ce désherbant considéré comme probablement cancérogène est totalement refusé par certains agriculteurs. Depuis 17 ans, Bernard Lozier, céréalier, désherbe ses champs mécaniquement avant de semer son blé. Cela représente huit heures de travail contre une heure avec le glyphosate.

Des solutions encore expérimentales

Autre solution : dans son champ de colza, il sème d'autres plantes qui prennent la place des mauvaises herbes et meurent avant la récolte. "Cela nous prend plus de temps, on a un petit peu moins de rendement, mais finalement, cela nous revient beaucoup moins cher. Au bout du compte, on gagne l'équivalent de l'agriculture conventionnelle", témoigne-t-il. Si cette démarche est encore rare, de plus en plus d'agriculteurs s'y intéressent. Mais les solutions alternatives sont plus chères et consomment plus d'énergie. En France, deux agriculteurs sur trois utilisent le glyphosate.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des représentants des ONG opposées au glyphosate manifestent à Bruxelles (Belgique), le 23 octobre 2017.
Des représentants des ONG opposées au glyphosate manifestent à Bruxelles (Belgique), le 23 octobre 2017. (OLIVER BECKHOFF / DPA / AFP)