Cet article date de plus de trois ans.

Face au froid, il faut sauver les cultures

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Face au froid, il faut sauver les cultures
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Le froid inquiète les maraîchers et les arboriculteurs ce dimanche 25 février. Ils ont chacun leur méthode pour protéger fruits et légumes et sauver leur production.

À dix jours de la récolte, il est hors de question de prendre le moindre risque. Au Cellier, en Loire-Atlantique, un maraîcher et sa compagne ont passé leur dimanche à couvrir en urgence plus de 500 pieds de choux-fleurs. "Dans les prochains jours, celui-là par exemple sera complètement sorti et il est à un stade où il craint les fortes gelées qui sont annoncées", explique l'agriculteur.

Une vague de froid tardive

Et face aux très basses températures, chacun a sa méthode. Dans le Bas-Rhin, Jean-Michel Obrecht met de la paille dans ses rangées de légumes pour que les sols gèlent moins en profondeur. D'ici le milieu de la semaine, ses champs seront complètement gelés. Ce dimanche après-midi, Jean-Michel Obrecht a donc pris les devants pour mettre à l'abri ce qui peut l'être, direction la ferme. Mais même à l'intérieur, les températures sont trop basses pour les navets, les carottes et autres salades, alors pas le choix, il faut chauffer la cave. Le froid n'épargne aucune région, pas même le sud de la France. Ce pic de froid n'a rien d'exceptionnel, mais il arrive au moment où la floraison est déjà engagée.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Agriculture

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.