Élevage : la passion est dans le pré

Camille Coquin est un jeune éleveur de vaches normandes. Il est en direct du Salon de l'agriculture à Paris pour faire découvrir son métier.

FRANCE 3

Le métier d'éleveur est vu comme une profession difficile. "On m'a pris pour un fou, mais quand on est passionné, il faut être motivé. Quand on est passionné par l'élevage, il faut y aller tête baissée, il ne faut pas écouter les gens", explique-t-il. Il y a 70 000 postes à pourvoir dans le secteur agricole. Pour Camille Coquin "le métier est beau, la nature est belle, il faut promouvoir, il y a encore plein d'avenir dans l'agriculture", indique-t-il.

"Il n'y a pas de maltraitance animale"

On parle beaucoup de maltraitance animale dans l'élevage. "Maintenant ça va très vite sur les réseaux sociaux, mes vaches ne sont pas maltraitées elles ruminent, elles sont couchées, elles sont que bien ici. Il n'y a pas de maltraitance animale, c'est comme un humain, quand elle ne va pas bien on la soigne. Et quand elle va bien, on la laisse tranquille. Ma famille m'a toujours motivé pour faire le métier d'éleveur", conclut le jeune agriculteur.

Le JT
Les autres sujets du JT
Camille Coquin est un jeune éleveur de vaches normandes. Il est en direct du Salon de l\'agriculture à Paris pour faire découvrir son métier.
Camille Coquin est un jeune éleveur de vaches normandes. Il est en direct du Salon de l'agriculture à Paris pour faire découvrir son métier. (FRANCE 3)