Cet article date de plus de cinq ans.

Vidéo "Vous verrez, cela ne se calmera pas" : Sarkozy fait sa rentrée politique en pleine crise porcine

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
FRANCE 2 et FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

L'ancien président de la République a rencontré des agriculteurs, mercredi dans l'Yonne. Il estime que la réponse du gouvernement socialiste n'est pas suffisante face à la crise agricole.

Nicolas Sarkozy fait sa rentrée politique chez les agriculteurs en pleine crise porcine. Il a demandé "une baisse massive des charges" lors de la visite d'une exploitation agricole à Saint-Privé, dans l'Yonne, mercredi 19 août.

"Ce n'est pas une crise conjoncturelle, c'est une crise structurelle", a martelé le président des Républicains, entouré de quelques députés de son parti et de plusieurs représentants du monde agricole. "Il faut sauver l'agriculture française" dit-il, "pour cela, il va falloir réinventer un modèle, il faut baisser massivement les charges qui pèsent sur les agriculteurs," persiste Nicolas Sarkozy, qui remet en question une partie des normes françaises et européennes sur la production agricole.

"Ils ne peuvent plus vivre dignement de leur travail"

Pour l'ancien président de la République, la réponse du gouvernement socialiste n'est pas suffisante : "Aujourd'hui, aucune réponse n'est apportée à la crise structurelle de l'agriculture française", lance-t-il.

La crise porcine et agricole en général est "une angoisse prégnante" sur "des gens qui aiment leur travail et qui estiment qu'ils ne peuvent plus vivre dignement du produit de leur travail", a-t-il ajouté devant les journalistes. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Crise des éleveurs

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.