Pacte de mesures contre la grippe aviaire : une signature compliquée ?

Lundi 17 avril marquera le démarrage officiel du nouveau vide sanitaire contre la grippe aviaire dans le Sud-Ouest. Les professionnels du secteur sont au ministère de l'Agriculture pour trouver un accord ce jeudi 13 avril. Benjamin Delombre est sur place.

Cette vidéo n'est plus disponible
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Le pacte de mesures contre la grippe aviaire s'annonce compliqué entre les professionnels du secteur et le ministère de l'Agriculture qui se rencontrent ce jeudi 13 avril pour trouver une solution face au vide sanitaire. Benjamin Delombre, journaliste pour France 3, explique que "ce pacte doit être en train d'être signé, mais dans la douleur".

Deux syndicats pourraient ne pas signer le pacte

Pendant les trois semaines de négociations, une mesure a fait l'unanimité, "c'est celle qui vise à limiter le temps de transport des animaux entre les différents élevages". Mais une deuxième mesure phare des négociations ne semble pas mettre d'accord : "celle qui vise à confiner les animaux pendant l'hiver, la période jugée la plus à risque", explique le journaliste. Selon les informations de France 3, deux des syndicats défendant les intérêts des petits producteurs pourraient ne pas signer le pacte négocié avec le gouvernement.

Le JT
Les autres sujets du JT
En Haute-Vienne, des producteurs craignent que la grippe aviaire ne touche leur exploitation.
En Haute-Vienne, des producteurs craignent que la grippe aviaire ne touche leur exploitation. (MAXPPP)