Cet article date de plus de cinq ans.

Agriculture : les éleveurs à bout de souffle

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Agriculture : les éleveurs à bout de souffle
Article rédigé par
France Télévisions

Ils réclament depuis des mois des mesures pour vendre leur viande ou leur lait au juste prix. Une équipe de France 3 a rencontré des éleveurs en Haute-Loire.

Les agriculteurs français ne veulent plus d'une aide au compte-goutte. Depuis des mois, ils réclament des mesures pour vendre leur viande ou leur lait au juste prix . À Tiranges (Haute-Loire), l'exploitation agricole où travaille Denis Barry est la dernière de la commune. Les propriétaires l'ont mise en vente, poussés par le manque d'avenir de la filière et des prix du lait trop bas. "On livre du lait, on nous donne ce qu'on veut. On ne le sait pas à l'avance, on ne sait rien. On ne peut plus cerner notre métier aujourd'hui, on est patrons, mais on a plus de liberté", explique Denis Barry.

Des charges lourdes

Fin 2014, 1000 litres de lait étaient vendus 379 euros en moyenne contre seulement 302 euros début 2016. Les charges elles continuent d'augmenter comme les tracasseries administratives. La mise en vente de cette exploitation illustre une crise qui touche l'ensemble l'agriculture. Selon le ministère 35 500 agriculteurs sont en difficultés dont 300 en faillite.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Crise des éleveurs

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.