Corse : des terres agricoles vacantes

Publié
Corse : des terres agricoles vacantes
Article rédigé par
S. Lanson, J. Weyl, P. Gueny - France 3
France Télévisions

La Corse est la seule région française où le nombre d’exploitations agricoles progresse depuis plus de dix ans. Les terres sont fertiles et très loin d'être toutes cultivées, alors elles permettent de développer une alimentation locale de qualité.

La mer n’est jamais loin, et le soleil non plus. C'est peut-être la raison du succès de l’agriculture corse. À contre-courant de toute la France métropolitaine, la Corse est la seule région française où le nombre d’exploitations agricoles a gagné du terrain depuis plus de dix ans. À Casta (Haute-Corse), Maëva Luigi est l’une des dernières à s’être lancée. Cette ancienne directrice d’hôtel vient de changer de voie. La jeune maman de 34 ans vient de reprendre un terrain familial, jamais cultivé. Son projet : transformer l’Immortelle, plante aromatique, en huile essentielle bio.

"Pas de contraintes horaires"

"C’est un gros changement de vie, mais oui, je suis heureuse. Je n’ai pas de contraintes horaires. Oui, il y a des coups de stress. Quand on voit la mauvaise herbe monter et qu’on se dit ‘Mon dieu, c’est l'heure de la récolte et je n’ai pas réussi à tout nettoyer'", témoigne Maëva Luigi, cheffe d’exploitation au Domaine des Agriates. Fabien Lindori, éleveur ovin, s’est lancé il y a cinq ans. Il a commencé avec 200 brebis corses, et il est aujourd’hui à la tête de 800 bêtes. Huit fermes sur dix passent par le circuit court pour les ventes, afin de limiter les coûts de transport en bateau. Il reste encore de la place dans les terres agricoles.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.