Consommation : au supermarché, l'Europe à portée de main

France 3 nous emmène dans les rayons d'un supermarché, où les clients, sans le savoir, touchent du doigt l'Union européenne.

France 3

Si on souhaite faire un dîner italien, c'est possible. Dans ce rayon, on peut trouver des produits venant des quatre coins de l'Europe. 100% brebis, ce fromage est fabriqué en France. Celui-ci est fabriqué en Grèce avec du lait de brebis c'est une AOP (appellation d'origine protégée) certifiée par l'Europe depuis 2012. La traçabilité est l'une des priorités. Depuis 2005, chaque œuf produit en Europe porte un cachet qui permet d'identifier le pays et l'exploitation dont il est produit. Le 0 correspond à des œufs de poules biologiques, le 1 des poules élevées à l'air libre, le 2 élevées au sol et le 3 des poules en cage. Depuis 2012, l'Europe interdit l'élevage classique des poules en batterie.

La sécurité alimentaire renforcée depuis la crise de la vache folle

Après l'œuf tatoué, l'Europe impose un étiquetage nutritionnel sur tous les produits emballés. On peut désormais voir les ingrédients, les agents conservateurs et les valeurs nutritives. À la boucherie, on a la garantie de ne pas trouver d'hormones de croissance dans la viande, car l'Union européenne l'interdit. Après plusieurs crises dans le domaine de la sécurité alimentaire - on se souvient tous de la maladie de la vache folle -, la réglementation européenne s'est renforcée. Depuis l'an 2000, on peut savoir exactement de quel animal provient la viande grâce à son étiquette. C'est également l'Europe qui oblige les supermarchés à donner le prix au kilo. On l'a tous oublié, mais depuis janvier 2002, tout produit se paie en euros, et dans 19 pays.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le rayon fromages d\'une grande surface, le 2 mars 2019.
Le rayon fromages d'une grande surface, le 2 mars 2019. (RICCARDO MILANI / HANS LUCAS / AFP)