Consommation : à cause de la canicule, le prix du melon s’effondre

Avec la canicule, les melons ont muri plus vite que prévu ce qui a fait chuter les prix.

France 2

Sur les étals des supermarchés, les prix sont cassés. Cet été, les melons affichent des prix plus doux que d'habitude : 2,49 € ou 2,75 € suivant les magasins. Le fruit a poussé plus vite à cause de la canicule. Les producteurs les récoltent tous au même moment, alors les prix chutent, -50% entre le 3 et le 15 juillet. "Vu le mal que je me suis donné et vu le prix qu'on me les paye, je suis un peu en colère", confie Christian Rondeleux, producteur.

Une production médiocre

Même constat dans une station de confectionnement en Vendée où les tarifs ont également baissé. "Si on baisse trop bas, on n'arrive pas à remonter les prix et on ne s'en sort plus", déplore la responsable commerciale Gwenaëlle Murail. Cette année, la production s'annonce également mauvaise. De quoi inquiéter les producteurs alors que la concurrence des melons espagnols est toujours aussi forte dans les rayons.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des melons en Vendée.
Des melons en Vendée. (France 2)