Commerce : le succès des plantes à prix cassés

Publié
Commerce : le succès des plantes à prix cassés
Article rédigé par
A. Brogat, P. Arbez, A. Goiffon - France 3
France Télévisions

De longues files d’attente pour se procurer des plantes à prix cassés. Ces opérations éphémères rencontrent un franc succès, au point d’agacer les fleuristes.

À Besançon (Doubs), des clients se pressent à une vente de plantes éphémère. À l’intérieur, on trouve des centaines de plantes vertes de toutes les tailles. Une vente flash qui doit son succès à un marketing bien rodé et, surtout, à des prix cassés : 2 euros pour un Cactus, 5 euros pour un Pilea ou encore 12 euros pour un Ficus. Comme la plupart des plantes d’intérieur vendues en France, celles-ci sont achetées à l’étranger, notamment aux Pays-Bas. Les petits prix sont dus à une méthode d’approvisionnement qui diffère des jardineries classiques. "On travaille directement avec le producteur, on n’a pas d’intermédiaire", explique Abdel Ait-Mohamed, manager des ventes.

Une plante verte sur trois est vendue par la grande distribution

Cette nouvelle concurrence est vue d’un mauvais œil par certains professionnels du secteur. Mais Jean-Valéry Duboz, horticulteur à Besançon, estime que le marché des fleurs et plantes d’extérieur n’est pour l’heure pas menacé : "Les gens savent faire la différence entre une plante qui a été produite sur place et une plante qui a traversé la moitié de l’Europe dans un camion." En France, une plante verte sur trois est aujourd’hui vendue par la grande distribution. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.