Climat : le dessalement est-il dangereux pour nos océans ?

Dans les contrées arides, la principale source d'eau potable vient des usines de dessalement. Elles transforment l'eau de mer en eau douce. Mais tout le sel rejeté dans l'environnement pourrait fragiliser les écosystèmes.

Sur des hectares et des hectares, là où rien ne poussait, ils ont fait verdir le désert du Néguev. Un miracle rendu possible grâce à de gigantesques usines de dessalement. Il y en a cinq en Israël. Elles fournissent 80% d l'eau potable du pays. Une eau qui après utilisation est ensuite récupérée, retraitée et qui sert à irriguer les cultures.

Un impact sur l'environnement ?

Mais ces usines indispensables à l'économie israélienne sont de plus en plus décriées. Parce qu'elles rejettent dans la mer une grande quantité de sel, on les soupçonne de modifier l'écosystème sous-marin. L'une des usines pompe chaque jour plus de 700 000 mètres cube d'eau dans la méditerranée et déverse en retour des dizaines de tonnes de sel. Son directeur affirme pourtant que cela n'a aucune conséquence sur l'environnement. Les chercheurs, eux, tirent la sonnette d'alarme.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vue aérienne de Bassas de India, l\'une des cinq îles Eparses (océan Indien). Photo prise le 9 avril 2014.
Vue aérienne de Bassas de India, l'une des cinq îles Eparses (océan Indien). Photo prise le 9 avril 2014. (AFP - FRANCOIS LEPAGE / HANS LUCAS)