"Les Folies fermières" : l'aventure vraie d'un cabaret parmi les champs dans un film de Jean-Pierre Améris

Publié Mis à jour
Cinéma : Les Folies fermières, un cabaret parmi les champs
Article rédigé par
M.Berrurier, M.Lassaga, F.Guinle, P.Limpens - France 2
France Télévisions

Le film Les Folies fermières raconte l’histoire vraie d’un agriculteur du Tarn qui, pour sauver son exploitation, a ouvert un cabaret au milieu de sa ferme. Le film de cette histoire sort mercredi 11 mai.

C’est l’histoire vraie d’un jeune paysan du Cantal menacé par la faillite. Il trouve une solution originale : monter un cabaret dans la grange de la ferme familiale. L’éleveur qui a inspiré le film est David Caumette. Il y a quinze ans, alors qu’il croulait sous les dettes, cet agriculteur du Tarn a monté un cabaret dans sa ferme, où l’on déguste aussi les produits du terroir. "Artiste-paysan, c’est comme cela que j’aime bien qu’on m’appelle. Je trouve que c’est le bon équilibre. Artiste pour le côté folie et paysan, car il faut avoir les pieds sur terre", témoigne l’agriculteur.

S’ouvrir au monde

Il y a un an, le réalisateur Jean-Pierre Améris a eu l’idée du film en regardant un reportage. L’occasion pour lui d’évoquer dans le même temps la situation dramatique de certains agriculteurs. "Le grand drame des paysans, c’est beaucoup l’isolement, le repli sur soi, la solitude et lui [David Caumette] au contraire s’est ouvert au monde, à un monde qu’il ne connaissait pas : les artistes", raconte Jean-Pierre Améris. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.