Charente-Maritime : agriculteurs céréaliers, une affaire de famille

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 5 min.
Charente-Maritime : agriculteurs céréaliers, une affaire de famille
FRANCE 2
Article rédigé par
A.Sylvain, X.Roman, C.Parys, M.Urtado - France 2
France Télévisions

En Charente-Maritime, Éric Boulerne s'apprête à passer le flambeau à la cinquième génération d'agriculteurs céréaliers de la famille. Près de La Rochelle, l’exploitation a su se diversifier et rester rentable. Rencontre.

Dans la famille Boulerne, à Dompierre-sur-Mer (Charente-Maritime), on est céréaliers de père en fils depuis 1912. Mathias, 18 ans, est la cinquième génération. Il va reprendre l’exploitation dans trois ans. Pour le moment, le jeune homme est content d’être entouré de son père Éric et de son grand-père Roger, qui lui montrent la voie. La famille cultive 190 hectares de terres à deux pas de La Rochelle. Du blé, et bientôt des lentilles. “Ce que j’ai fait avec Éric, c'est que j’ai retransmis ce que mon père m’a un peu donné, pour lui donner ses responsabilités, et le laisser travailler à son initiative”, explique Roger. À 49 ans, Éric compte encore parfois sur son père et ses connaissances. 

Une ferme rentable pour les générations futures

Avec une partie de son blé, et les œufs de son voisin, Éric fabrique désormais des pâtes fraîches et autres plats italiens. À long terme, il prévoit de passer plus de temps en cuisine et laisser les terres à son fils. Une manière de diversifier l’exploitation familiale et la rendre plus rentable. Avec sa femme Gabriella, ils proposent leurs plats en vente directe dans la boutique qu’ils ont ouverte ensemble. Ainsi, le blé, cultivé et transformé, est vendu 10 fois plus cher qu’en grains.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.