Champagne : la France reprend ses exportations vers la Russie

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Champagne : la France reprend ses exportations vers la Russie
FRANCE 2
Article rédigé par
PL.Monnier, S.Lanson, M.Lescanne, I.Griffond, M.Marin - France 2
France Télévisions

Depuis le mois de juillet, les expéditions de champagne vers la Russie ont été suspendues, mais elles reprendront le 15 septembre. À l'origine de cette querelle, une controverse sur l'appellation champagne entre la France et la Russie.

Depuis deux mois, la France n'expédiait plus de champagne en direction de la Russie, en réaction à une loi russe. Mais les producteurs champenois et les importateurs russes ont poussé pour que l'exportation reprenne dans l'optique de vendre le maximum de champagne d'ici la période des fêtes de fin d'année. "La demande de reprise des expéditions a été très forte de la part des importateurs russes", révèle Charles Goemaere, directeur général du comité interprofessionnel du vin de champagne (CIVC).

L'appellation du champagne français en Russie pose problème

Le cœur du problème entre la France et la Russie c'est l'appellation du champagne en Russie : champanskoïe. Une loi russe, signée le 2 juillet 2021, obligeait les producteurs champenois de l'Hexagone à ne plus s'appeler "champagne" dans les magasins russes, mais "vin pétillant". L'appellation "champagne" étant réservée aux producteurs russes. Cette décision avait énervé à l'époque Julien Denormandie, le ministre français de l'Agriculture  : "La position du gouvernement est très claire, le champagne est Français et il vient de la Champagne". Les producteurs de vins vendent environ deux millions de bouteilles de champagne en Russie, les Champenois ont besoin du marché russe.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Agriculture

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.