Champagne : des vignerons se lancent dans le bio

De plus en plus de vignerons se mettent au champagne bio pour attirer de nouveaux clients et respecter l'environnement. Reportage.

FRANCE 3
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Leur champagne, c'est leur vie : Bénédicte et Emmanuel Ruppert-Leroy prennent soin de leurs vignes. Anciens professeurs de sport, ils ont tout quitté pour produire du champagne sans pesticides. Leur secret : la biodynamie, une méthode de culture naturelle utilisée dans à peine 1% du vignoble champenois.

"On m'appelle le druide"

Leur principal client ? Un importateur américain qui leur achète 2 000 bouteilles par an sur les 20 000 produites, des vins qui coûtent autour de 50 euros pour les particuliers. France 3 va ensuite à la rencontre d'un vigneron qui produit du champagne en biodynamie depuis 30 années. "On m'appelle le druide", sourit Jean-Pierre Fleury, qui a une trentaine de disciples dans la région. La production reste donc assez marginale, mais elle séduit de plus en plus d'amateurs. Elle connait une croissance de 10% cette année.

Le JT
Les autres sujets du JT
A Lyon, on ne pourra pas boire de champagne dans la rue durant la nuit de la Saint-Sylvestre.
A Lyon, on ne pourra pas boire de champagne dans la rue durant la nuit de la Saint-Sylvestre. (JENNY CUNDY / IMAGE SOURCE)