Camargue : les vestiges d'un passé viticole

En Camargue, des friches industrielles témoignent du passé viticole de la région.

France 3

Si le riz est un des emblèmes de la Camargue, dans les années 1980, c'est la vigne qui fait la réputation de la région. Aujourd'hui, il ne reste que des vestiges de cette culture, comme des caves et des systèmes d'irrigation. Olivier Dellenbach a hérité d'un mas à Arles (Bouches-du-Rhône), dans lequel son grand-père fabriquait du vin. Il n'en reste plus qu'une friche industrielle ou s'entassent des carcasses de voitures.

Âge d'or du vin camarguais

Les cuves de béton pouvaient contenir 44 000 hectolitres de vin provenant de 450 hectares de vignes. La viticulture camarguaise atteint son âge d'or au milieu du XXe siècle. Les ancêtres d'Olivier Dellenbach étaient de véritables bâtisseurs, ils ont irrigué et assaini les terres pour planter la vigne. Aujourd’hui, il ne reste que des vestiges de cette viticulture industrielle.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des vignobles de l\'AOC côtes-de-bourg, à Lansac (Gironde).
Des vignobles de l'AOC côtes-de-bourg, à Lansac (Gironde). (PHILIPPE ROY / AFP)