Bio : guerre des prix entre grandes surfaces et magasins spécialisés

La bataille fait rage entre les enseignes historiques du secteur bio et la grande distribution qui propose de plus en plus de bio et casse les prix.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Chacun lutte avec ses armes. La grande distribution attaque par les prix, les volumes et la communication. Les circuits spécialisés bio, eux, mettent l'accent sur la qualité, la proximité et le nombre de points de vente. "Le bio dans le supermarché, c'est pratique, mais est-ce que c'est vraiment du bio ?", s'interroge une cliente. "Comment on peut savoir que ce qui vient du Pérou est vraiment bio ?", se questionne un autre.

La grande distribution soutient les agriculteurs

Les consommateurs sont de plus en plus à vouloir du bio français. Les grandes enseignes ont donc choisi d'aider des agriculteurs à convertir de nouvelles terres au bio. Dans une ferme de Talcy (Loir-et-Cher), on cultive du bio depuis 20 ans, mais pas encore assez avec la demande croissante. Mathieu Lovery, acheteur de la grande distribution, s'est engagé à vendre pendant au moins 5 ans les produits des terres en conversion. Pour les agriculteurs, le soutien d'un grand groupe est perçu comme un filet de sécurité.

En face, les enseignes historiques tentent de garder le cap. "Nous sommes une entreprise indépendante, familiale donc on peut choisir de faire la bio comme on l'entend, française, locale, éthique, qui respecte toutes les parties prenantes", affirme Brigitte Brunel-Marmone qui dirige "La vie de Claire".

Le JT
Les autres sujets du JT
Rayon céréales au détail dans un magasin bio des Yvelines
Rayon céréales au détail dans un magasin bio des Yvelines (CAPTURE ECRAN FRANCE 2)