Baisse des dotations européennes : la grogne des agriculteurs

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Baisse des dotations : la grogne des agriculteurs
FRANCE 2
Article rédigé par
C. Rougerie, V. Castel, France 3 - France 2
France Télévisions

Vendredi 2 avril, tôt dans la matinée, des centaines de tracteurs ont convergé vers la région parisienne. À leurs bords, des agriculteurs furieux contre la possible baisse de leurs dotations européennes.

Ils étaient des centaines à prendre la route direction la région parisienne, vendredi 2 avril, à bord de leurs tracteurs. Des agriculteurs, en colère, contre la possible réforme de la politique agricole commune. Une hypothèse qui verrait leurs dotations européennes baisser de manière significative à l'horizon 2023. "La future réforme qui est mise en place projette de me retirer presque un tiers de mes aides européennes, soit environ 20 000 euros de moins pour le développement de mon exploitation", développe un agriculteur interrogé.

Des futures aides conditionnées à un "verdissement"

En plus des baisses, c'est un conditionnement de ces aides à des pratiques plus respectueuses de l'environnement que critiquent les agriculteurs ce vendredi. "Nous sommes tout à faire d'accords pour du verdissement. Mais aujourd'hui on est face à un verdissement qui est plutôt punitif que participatif. Donc on pense qu'on va être une fois de plus pénalisés", s'agace Fabien Pigeon, agriculteur et adhérent de la FNSEA Île-de-France. Les manifestants espèrent être reçus dans les prochains jours par le ministre de l'Agriculture ou directement par Emmanuel Macron.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Agriculture

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.