Appel à un "lundi vert" : "La viande industrielle est en train de détruire la planète", estime Yann Arthus-Bertrand

Le photographe Yann Arthus-Bertrand a réagi sur franceinfo à l'appel de 500 personnalités à créer un "lundi vert" sans consommation de viande et de poisson. 

Le photographe Yann Arthus-Bertrand, en mai 2017. 
Le photographe Yann Arthus-Bertrand, en mai 2017.  (LIONEL BONAVENTURE / AFP)

500 personnalités ont appelé mercredi à un "lundi vert" sans viande ni poisson, dans le cadre d'une campagne visant à encourager un changement du comportement alimentaire des Français. "Je crois qu'on peut essayer de faire quelque chose, et ce qu'on dit depuis très longtemps c'est que la viande industrielle est en train de détruire la planète", a réagi jeudi 3 janvier sur franceinfo le photographe et président de la fondation GoodPlanet, Yann Arthus-Bertrand.

"Chacun peut faire quelque chose"

"Par exemple, on déforeste chaque année l'équivalent de la surface de la Belgique en Amérique Latine, 85% de cette déforestation sert à fabriquer des aliments pour nourrir les animaux", expliquet-t-il. "Le problème, c'est que dès qu'un pays devient riche, on se met à consommer plus de viande", a-t-il expliqué. Selon lui, "il ne faut pas arrêter de manger de la viande, il faut arrêter de manger cette viande industrielle qui est en train de détruire la planète. Je pense que chacun peut faire quelque chose, et agir rend heureux". 

Il y a des paysans qui font très bien leur boulot, et il faut être prêt à payer un peu plus cher cette viande afin de les aider, mais il faut arrêter de manger tous ces animaux qui sont élevés dans des usinesYann Arthus-Bertrandà franceinfo

Yann Arthus-Bertrand reconnait que "c'est plus facile d'acheter de la viande moins chère, mais ce n'est pas qu'une question d'argent, c'est une question d'éthique et de morale. C'est important de prendre conscience qu'on vote aussi avec notre caddie", a indiqué le photographe.