Cet article date de plus de deux ans.

Alsace : un fabricant de pâtes en difficulté en raison de la hausse du prix du blé

Publié Mis à jour
Alsace : un fabricant de pâtes en difficulté en raison de la hausse du prix du blé -
Alsace : un fabricant de pâtes en difficulté en raison de la hausse du prix du blé Alsace : un fabricant de pâtes en difficulté en raison de la hausse du prix du blé - (France 2)
Article rédigé par France 2 - A. Etienne, R. Massini, V. Lavigne
France Télévisions
France 2

Les cours du blé continuent de flamber, ce qui suscite de l'inquiétude parmi les fabricants de pâtes artisanales. Le dirigeant d'une entreprise vieille de 117 ans à Colmar (Haut-Rhin) craint pour l'avenir.

Dan Hamon Serval, propriétaire des pâtes "Jules Thirion" en Alsace, lance un appel au secours. Avec ses huit salariés, ils produisent une tonne de pâtes par jour, mais depuis quelques mois, il ne s'en sort plus. La faute, en grande partie, au prix du blé. "Je suis victime d'une hausse de 72%, déplore Dan Hamon Serval. On ne peut pas la répercuter, je n'arrive pas à l'encaisser, c'est-à-dire à garder de quoi faire fonctionner simplement et de sortir les salaires."

Répercuter une partie de la hausse du coût de production


En plus du blé, le gaz pour faire fonctionner le séchoir à pâtes a, lui aussi, augmenté. Même chose pour l'emballage. Dans ce contexte, il est donc difficile pour les salariés d'être optimistes quant à leur avenir. Pour tenter de s'en sortir, le patron a demandé à ses distributeurs de répercuter une partie de la hausse du coût de production. "On a à peu près 50% de nos partenaires qui ont joué le jeu", affirme Dan Hamon Serval.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.