Alimentation : les ostréiculteurs en quête de labels pour leurs huîtres

Publié Mis à jour
Alimentation : les ostréiculteurs en quête de labels pour leurs huîtres
FRANCE 2
Article rédigé par
M.Justet, O.Labalette, J-M.Perroux - France 2
France Télévisions

Les ostréiculteurs sont en quête de labels. Ils souhaitent obtenir le fameux IGP (Indication géographique protégée) qui est un gage de qualité et d'origine.

En Vendée, les ostréiculteurs sont en quête de labels, gage de qualité et de produits d'origines. Pour cela, les producteurs de l'île de Noirmoutier sont prêts à tout pour obtenir l'IGP (Indication géographique protégée). Les caméras du JT de 13 Heures ont suivi des producteurs pour qui il est très important de l'acquérir. Depuis des années, elles font partie intégrante du paysage et font la richesse de l'île.

Pas de label pour garantir la provenance

Cela ne se voit pas à l'œil nu, mais toutes les huîtres proviennent bien de Noirmoutier. Pourtant, aucun label ne garantit leur provenance. Les producteurs souhaitent à tout prix pouvoir en apposer un, ce qui serait synonyme de plus de ventes. Un label qui serait d'autant plus nécessaire pour des huîtres qui restent uniques non pas seulement par leur mode de production, mais également de par leur environnement. "Elle se mélange entre les algues et les rochers, le sable, le gravier", raconte Éric Fouasson, ostréiculteur. Pour apercevoir ce label dans les rayons, les producteurs et vendeurs devront s'armer de patience. Les démarches administratives pourraient prendre quelques années.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.