Alimentation : les Français de retour au potager pour lutter contre l'inflation

Publié
Alimentation : les Français de retour au potager pour lutter contre l'inflation
Article rédigé par
A.Richier, R.Chapelard, P.Feretti - France 2
France Télévisions

En raison de la hausse des prix de l'alimentation, de plus en plus de Français se mettent au jardinage et cultivent leur potager. Une solution pour manger plus sain tout en faisant des économies. Reportage à Antibes, dans les Alpes-Maritimes.

À Antibes (Alpes-Maritimes), c'est une matinée de plantation pour Patricia. Elle jardine deux fois par semaine, par plaisir et pour faire des économies. "Il y a plus d'un euro d'économie, même 1,50 euro, si on compte que la salade est à 1,70 euro à certains endroits", note-t-elle. Dans ce jardin social, les jardiniers se partagent leurs récoltes. On y trouve de la courge butternut, des tomates ou encore des aubergines. 

Une tendance qui se confirme 

"Au marché provençal, ces tomates-là valent sept euros le kilo. Les aubergines, c'est trois-quatre euros le kilo. Ça vaut la coup", confie une femme. Alors que sur les étals, le prix des fruits et légumes a augmenté de 11% en un an, certains Français se remettent au jardinage. La tendance, née pendant les confinements, se confirme pour lutter contre l'inflation. "Les gens jardinent de plus en plus, avec les tomates, la valeur sûre, et la courgette", confie Bruno Thirion, responsable du secteur potager à Villaverde Antibes. La jardinerie affirme que le prix des plants est resté stable au cours des dernières années. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.