Alimentation : le grand retour du sarrasin

La culture du sarrasin, ou blé noir, avait presque disparue. Cette plante robuste se décline désormais dans de nombreux produits et recettes.

Quand il s'agit de la galette, les Bretons optent souvent pour le blé noir. Un symbole de la gastronomie locale, popularisé dans la région à partir du XVe siècle. Robuste, la plante s'adapte facilement aux terrains bretons et devient l'aliment de base des paysans. Sur sa parcelle de 15 hectares, Fabrice Sablé s'attend à une bonne récolte cette année. 

Protéger le savoir-faire 

Délaissé après la guerre au profit du maïs ou du blé, cette culture est relancée dans les années 80 par des producteurs et meuniers attachés à la tradition. Cette farine complète est vendue 6,5 euros le kilo, deux à trois fois plus cher qu'en grande surface. Mais côté ventes, elles augmentent de 10% chaque année. Les clients sont sensibles à ce produit sans gluten. Pour protéger ce savoir-faire, une indication géographique a été déposée en 2010.

Le JT
Les autres sujets du JT
La culture du sarrasin, ou blé noir, avait presque disparue. Cette plante robuste se décline désormais dans de nombreux produits et recettes.
La culture du sarrasin, ou blé noir, avait presque disparue. Cette plante robuste se décline désormais dans de nombreux produits et recettes. (France 2)