Alimentation : l'urgence d'un changement

Un rapport du Giec (Groupement d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) incite vivement la population à changer ses habitudes alimentaires. Une urgence pour réduire le réchauffement de la planète.

France 2

Ce sont les prévisions pessimistes qui se confirment. La planète se réchauffe et les terres se dégradent. Les experts du Giec (Groupement d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) ont remis leur rapport et le constat est alarmant : l'agriculture et les usages de la terre ont détruit les écosystèmes, réduit la biodiversité et entrainé une hausse de 23 % des gaz à effets de serre. Concrètement, les hommes utilisent 70 % des terres émergées, environ un quart de cette surface est dégradée par ces activités. Il faut revoir le contenu de nos assiettes selon eux.

Viande et produits laitiers en cause ?


Il faut aussi manger moins de viande. "Depuis les années 1960, la consommation de viande et de produits laitiers a doublé. Donc il est vraiment important de réduire nos niveaux de consommation de viande et produits laitiers, en particulier dans les pays développés", avance Cécile Leuba, chargée de campagne des forêts, Greenpeace France.
Il faudrait donc mieux partager les ressources, privilégier les céréales, légumineuses fruits et légumes de saison ainsi que les noix et graines. Il faudrait aussi limiter la déforestation et l'utilisation d'engrais

Le JT
Les autres sujets du JT
Dans un supermarché de Lens (Pas-de-Calais), le 1er février 2019.
Dans un supermarché de Lens (Pas-de-Calais), le 1er février 2019. (DENIS CHARLET / AFP)