Agriculture : pénurie de rosé en vue pour l'été

La météo n'a pas été tendre avec les producteurs de rosé. Une baisse de la production est attendue au moment même où la demande pour le produit n'a jamais été aussi élevée.

FRANCE 2

Le rosé. Cette boisson phare de l'été pourrait se faire plus rare sur les tables des Français. La météo n'a pas été tendre avec les cépages ces derniers mois. Dans les domaines viticoles de Lorgue (Var), 2017 a été une année noire pour le breuvage. Avec 40% de raisins en moins, ce sont 300 000 bouteilles qui manquent à la vente, quand la demande n'a jamais été aussi forte. Certains propriétaires sont obligés de restreindre les commandes et de mettre en place des rationnements. Les consommateurs pourraient bien en pâtir.

Un vin qui s'exporte de plus en plus

Dans le Var, la production de rosé l'an dernier a chuté de 12%, faisant grimper les prix. Si la majorité de la production est consommée dans l'hexagone, le tiers du rosé de Provence finit désormais à l'étranger, dans les verres des Américains, des Anglais ou encore des Allemands. À ce rythme plus que jamais, c'est sûr, le rosé se dégustera avec modération.

Le JT
Les autres sujets du JT
Depuis quinze ans, la demande mondiale de vin rosé a considérablement augmenté.
Depuis quinze ans, la demande mondiale de vin rosé a considérablement augmenté. (MAXPPP)